Coachs, thérapeutes : 4 conseils pour vous défaire du perfectionnisme qui vous paralyse

par | 26 Oct 2022

Vous perdez un temps fou Ă  toujours vouloir que tout soit parfait ?
Vous n’avancez pas dans vos projets ?
C’est le sujet de la vidĂ©o du jour 🙂

Vous ĂȘtes pressĂ©.Ă© ?
En voici un rĂ©sumĂ© 😉

Pourquoi le perfectionnisme est problématique pour le développement de votre activité ?

Je ne pense pas avoir besoin de vous prĂ©senter le perfectionnisme…
Comme son nom l’indique, il se traduit par une tendance excessive à rechercher la perfection dans tout ce qu’on l’on fait ou entreprend.

Le perfectionnisme a certains avantages comme celui de fournir un travail sĂ©rieux, appliquĂ© et de qualitĂ© 👌
Lorsqu’on est perfectionniste, on a certaines exigences envers nous-mĂȘmes qui nous poussent Ă  approfondir notre travail : on apprend plus et on progresse plus vite que quelqu’un qui se satisferait du minimum.

Sauf que ces mĂȘmes avantages, poussĂ©s Ă  l’extrĂȘme, peuvent conduire Ă  plusieurs inconvĂ©nients :

  • Ne jamais rĂ©ussir Ă  terminer quoi que ce soit parce que ce n’est jamais “parfait”
  • Être constamment insatisfait.e et frustrĂ©.e car vous n’ĂȘtes jamais fier.e de ce que vous faites et vous focalisez sur le nĂ©gatif.
  • Perdre votre temps : vous passez beaucoup plus de temps que nĂ©cessaire sur certaines tĂąches. 1/ c’est Ă©puisant 2/ c’est un temps que vous pourriez utiliser Ă  autre chose !

Et puis il y a le perfectionnisme qui paralyse et qui sert d’excuse :
“Non, je n’ai pas encore terminé  Mais tu sais c’est parce que je suis perfectionniste alors je veux que tout soit nickel
” 🙄

En rĂ©alitĂ©, ce perfectionnisme ne vient pas vraiment de l’envie de bien faire mais plutĂŽt de la peur de passer Ă  l’étape suivante.
Par exemple, vous perfectionnez un plan d’action indĂ©finiment pour ne pas avoir Ă  fournir le travail nĂ©cessaire ou Ă  oser le mettre en application

Ou vous prĂ©parez vos supports promotionnels pendant des semaines avant d’oser aller prospecter. Sauf qu’en rĂ©alitĂ©, ce n’est pas ce qui fera la diffĂ©rence et vous le savez


Season 3 Whatever GIF by The Office - Find & Share on GIPHY

Bref, le perfectionnisme peut nous mettre de bons gros bĂątons dans les roues.

Je sais de quoi je parle
 J’ai longtemps Ă©tĂ© une grande perfectionniste đŸ„Č
Je le suis toujours – je ne pense pas qu’on puisse s’en dĂ©barrasser complĂštement et ce n’est pas l’objectif – mais j’ai LARGEMENT rĂ©duit l’impact que ce perfectionnisme a sur moi.
Que ce soit sur mon travail, sur mon moral, sur mon estime de moi-mĂȘme


C’est ce qui me permet aujourd’hui d’avancer beaucoup plus vite qu’auparavant.
Je vous partage ci-dessous 4 qui m’ont beaucoup aidĂ©e 👍

4 conseils pour vous réduire votre perfectionnisme et avancer

1. La rĂšgle du 80/20 ou loi de Pareto

La loi de Pareto énonce que 80% des conséquences découlent de 20% des causes.

Autrement dit, 20% de vos efforts suffisent à produire 80% des résultats.
Pour obtenir les 20% restants, il faudrait fournir 4x plus de travail


Est-ce que ça vaut le coup ?
Je ne pense pas đŸ€·đŸ»â€â™€ïž

Bien souvent, ces 20% restants consistent en des détails que personne ne verra à part vous.
Bien sĂ»r, ce serait “mieux” si on les avait. Mais ce n’est pas si grave si on ne les a pas

« Le mieux est l’ennemi du bien » comme on dit.

Personnellement, quand je me surprends à passer du temps sur des broutilles, je me demande toujours si ça fait partie des 80 ou 20% des résultats recherchés.
Si ça fait partie des 20%, je laisse tomber et je passe à autre chose.

ConcrĂštement, ça peut ĂȘtre des tĂąches toutes bĂȘtes :

  • cherchez LA bonne photo pendant 30 minutes
  • ne pas trouver les bons mots pour une lĂ©gende Instagram, un article, une newsletter

  • buter sur une phrase dans un e-mail
  • ingurgiter une tonne d’informations sur un sujet pour TOUT savoir et ne rien oublier (impossible 😑)

Autant de choses qui n’ont que trĂšs peu d’impact et qui n’apportent rien d’autre que de la frustration et du stress inutiles.

2. “Vaut mieux fait que parfait”

Je ne sais plus oĂč j’ai lu cette phrase pour la premiĂšre fois mais elle m’a marquĂ©e.
Elle est toute bĂȘte et pourtant je me la rĂ©pĂšte certainement plusieurs fois par jour 😅

On l’a vu : le perfectionnisme peut avoir tendance à nous faire traüner sur des tñches qui n’en valent pas la peine.

En recherchant constamment la perfection – qui par ailleurs n’existe pas – on perd un temps fou sur des dĂ©tails.
On se met la pression avec des exigences inatteignables et on se retrouve parfois Ă  abandonner avant d’avoir terminĂ© : “c’est trop de travail”, “ce n’est pas assez bien
”

N’attendez pas que quelque chose soit parfait pour oser vous lancer.
Vous risquez autrement de ne jamais le faire

Et il vaut mieux « fait que parfait » ! 😉

J’ai longtemps Ă©tĂ© partisane du « faire bien (ou plutĂŽt faire « parfait ») ou ne pas faire du tout ».
Sauf que c’est la meilleure façon de ne rien oser faire.

On commence tous et toutes quelque part.
La premiùre fois n’est jamais parfaite, les suivantes ne le seront pas non plus, mais elles seront meilleures.

Commencez par petit. Testez avant de mettre toute votre Ă©nergie et votre temps dans un projet.
Vous pourrez ajuster au fur et Ă  mesure.

Par exemple :

  • vous souhaitez vous lancer sur Youtube ? N’investissez pas dans tout le matĂ©riel pour votre premiĂšre vidĂ©o et n’attendez pas d’ĂȘtre satisfait pour publier

  • vous souhaitez lancer un programme en ligne ? Testez d’abord votre idĂ©e Ă  votre clientĂšle cible et concentrez-vous sur le fond. Vous amĂ©liorerez la forme plus tard lorsque le programme aura Ă©tĂ© approuvĂ©, que vous pourrez dĂ©lĂ©guer, etc.
  • vous souhaitez crĂ©er votre site ? Vous pouvez commencer par un site d’une page et le complĂ©ter au fur et Ă  mesure


3. Se détacher du regard des autres

Pourquoi sommes-nous perfectionnistes ?
Bien souvent, pour les autres ! đŸ€·đŸ»â€â™€ïž

On peut ĂȘtre de nature exigeant envers soi-mĂȘme mais le perfectionnisme poussĂ© Ă  l’extrĂȘme est grandement dĂ» Ă  la peur du jugement de l’autre :
“Que vont-ils penser si ce n’est pas parfait ? Ils vont me juger / me critiquer.”

Shocked News GIF by Robert E Blackmon - Find & Share on GIPHY

Il peut s’agir d’une histoire d’ego (”je veux montrer ce que je vaux / prouver ce dont je suis capable”), d’un manque de confiance en soi (”ils ne vont pas trouver ça bien
”) ou encore de la peur de dĂ©cevoir.

Or, nul besoin de vous convaincre que ça ne sert pas Ă  grand chose… :

  1. Il n’est pas possible de plaire Ă  tout le monde. Quoi que vous fassiez, si quelqu’un a envie de critiquer, il trouvera toujours quelque chose Ă  dire.
  2. Les gens sont certainement plus bienveillants et encourageants que vous le pensez. Il suffit de s’entourez-vous des bonnes personnes 😉
  3. On est souvent plus exigeant envers soi-mĂȘme qu’envers les autres. On manque toujours d’objectivitĂ© quant Ă  son propre travail.

Lorsque le perfectionnisme vous rattrape, demandez-vous pourquoi il est lĂ  : avez-vous de bonnes raisons de peaufiner ou est-ce simplement la peur du jugement qui parle ?
N’ayez pas peur ou honte de faire des erreurs et de vous tromper.

Par exemple :

  • Si vous vous filmez ou vous prenez en photo pour la premiĂšre fois, il y a grand Ă  parier que vous ne serez pas satisfait du rĂ©sultat. Vous vous trouverez une quantitĂ© de dĂ©fauts, c’est normal et ce n’est pas grave.
  • De base, je suis trĂšs attachĂ©e Ă  l’orthographe. A l’époque, j’avais tendance Ă  tout relire au minimum 3 fois… C’était (trop) long. Aujourd’hui, je ne relis plus qu’une fois assez rapidement et s’il y a une faute, tant pis.
    Je n’en suis pas fiĂšre mais il n’y a pas mort d’homme, ce n’est pas le plus important et ça n’impacte que trĂšs peu les rĂ©sultats que je recherche.

4. Limiter son temps passé

C’est tout bĂȘte mais lorsque vous commencez une tĂąche et que vous savez que votre perfectionnisme peut vous ralentir, minutez votre temps passĂ©.

Imposez-vous des temps limités ou des dates buttoirs.

Ça vous obligera Ă  prioriser, Ă  commencer par l’essentiel et Ă  laisser tomber les dĂ©tails si vous n’avez pas le temps de les traiter ⌛
On est toujours plus efficace quand on doit terminer dans un temps défini.

Il ne s’agit pas de “bĂącler” ou d’ĂȘtre hyper strict en arrĂȘtant tout quand le minuteur sonne, mais simplement de cadrer votre travail et de vous fixer des limites.

Par exemple, ne passez pas plus de 15 minutes sur un post Instagram ou plus de 40 minutes sur une newsletter.
Ne passez pas non plus de 30 minutes sur un compte-rendu client pour une séance qui a duré 1h


Limiter le perfectionnisme et mettre ce genre de techniques en place devient nĂ©cessaire si vous ne voulez pas vous freiner vous mĂȘme dans l’atteinte de vos objectifs et de vos rĂȘves.

VoilĂ  pour les 4 conseils du jour !
Ils peuvent paraĂźtre « simples » ou « évidents » mais c’est en mettant REELLEMENT en place ces petites habitudes que vous parviendrez Ă  faire de votre perfectionnisme un ami et non plus un frein 😉

Pour recevoir des conseils tous les mardis et suivre notre actualitĂ©, rejoignez notre newsletter.  💌

Nous n'envoyons pas de spams et garantissons la confidentialité de vos informations.

D’autres articles qui pourraient vous intĂ©resser

elona agence communication bien-ĂȘtre thĂ©rapeutes

Qui sommes-nous ?

Nous sommes Coline & Laure, fondatrices de l’Agence Elona.

Nous accompagnons les thérapeutes et les coachs dans le développement de leur activité grùce à une stratégie et des outils de communication adaptés à leurs spécificités.

ConcrĂštement, nous vous prĂȘtons main forte pour faire rayonner votre activitĂ© avec :

Nous avons Ă  cƓur de vous aider Ă  vivre sereinement de votre activitĂ© et Ă  rĂ©aliser toutes vos aspirations.

☎   Pour discuter de votre projet, rĂ©servez votre appel dĂ©couverte gratuit.

Téléchargez

votre guide gratuit

30 étapes pour développer votre activité de coach, thérapeute ou praticien.
Plus de 20 pages de conseils pour un dĂ©velopper SEREIN et DURABLE. ☀ 

C'est dans la boĂźte ! 😉 Votre guide vous a Ă©tĂ© envoyĂ© par email.